Ven07212017

Last update11:22:10 AM

Font Size

Profile

Direction

Menu Style

Cpanel
Back Vous êtes ici : Accueil Thématiques Themes Transports, Déplacements Pour la réouverture de la rive droite du Rhône aux voyageurs

Transports, Déplacements

Pour la réouverture de la rive droite du Rhône aux voyageurs

Bien évidemment, nous aurions espéré avant le départ de monsieur le Préfet de Région, au moins des réponses aux questions posées par le président de notre groupe. Cela nous aurait peut-être permis de modifier notre vœu au dernier moment sur la position du gouvernement concernant la réouverture de la rive droite du Rhône aux voyageurs mais monsieur le Préfet est parti sans nous répondre donc notre vœu s'adressera aussi à l'Etat.

Juste quelques rappels pour repréciser dans quel contexte se situe notre vœu, cela a été dit, le trafic voyageur sur la rive droite du Rhône s'est arrêté en 1973. En 2004, l'arrivée d'une nouvelle majorité à conduit le président de Région, Jean Jack QUEYRANNE, à un engagement fort pour la réouverture de cette rive droite.

Le travail a été effectué avec les régions Provence-Alpes-Côte-D'azur et Languedoc-Roussillon pour arriver à un protocole d'intention le 21 janvier 2008 puis avec un financement d'étude d'opportunité et de faisabilité. A cette époque le gouvernement avait exprimé son opposition à la réouverture de la rive droite au nom du fait de réserver cette même rive droite au développement du fret et l'on voit où nous en sommes réellement aujourd'hui.

Il a fallu attendre le grenelle de l'environnement pour voir, et cela a été rappelé tout à l'heure par Gilles RAVACHE, le ministre BORLOO accepter le principe d'une réouverture expérimentale avec 7 A/R /jour sur cette ligne. Cette décision ayant fait l'objet d'un courrier de confirmation de sa part en 2009.

Le 5 janvier 2010, à l'initiative des 3 régions concernées, un TER expérimental a été mis en circulation sur la rive droite avec des rames au logo de Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon. Celui-ci a circulé en présence de vice-présidents des régions et beaucoup d'élus départementaux et locaux. Je rappelle que dans chaque gare, la population était présente pour accueillir ce train expérimental.

Depuis des études ont été rendu, d'autres vont être engagées dans le cadre de ce nouveau CPER pour travailler, je cite, à l'intégration urbaine ; ces dernières études devant être celles permettant de prendre des décisions définitives.

Les coûts annoncés encore discutables nécessitent pour passer de la phase étude à la phase travaux que chacune des parties prenantes s'expriment clairement sur son niveau d'engagement, c'est la raison pour laquelle nous proposons ce vœu afin de demander :

- au gouvernement de prendre la décision ferme de la réouverture aux voyageurs de la rive droite du Rhône

- à RFF, à nos collègues des régions PACA et Languedoc-Roussillon l'engagement de participer financièrement à ce projet.