Ven09222017

Last update11:22:10 AM

Font Size

Profile

Direction

Menu Style

Cpanel
Back Vous êtes ici : Accueil Thématiques Themes Tourisme, Montagne, Agriculture Bilan d’activités & financiers de Rhône-Alpes Tourisme pour les années 2010-2011

Tourisme, Montagne, Agriculture

Bilan d’activités & financiers de Rhône-Alpes Tourisme pour les années 2010-2011

Je voudrais profiter de la lecture des comptes administratifs de Rhône-Alpes Tourisme pour rappeler un peu, comme l'a fait notre collègue Édouard Simonian de manière plus précise, que l'enjeux de l'activité économique et touristique en Rhône-Alpes est ce qu'elle doit apporter aux Rhônalpins eux-mêmes.

Rhône-Alpes est une grande région touristique, la deuxième après Provence Alpes Côte d'Azur, avec une capacité d'accueil aussi forte en été qu'en hiver, c'est-à-dire une double saison qui devrait se traduire à terme par un tourisme pratiquement à l'année qui renforce notre idée du tourisme quatre saisons et cela sur l'ensemble des territoires.

Les Rhônalpins, même s'ils représentent les premiers touristes de leur région (30 % de la fréquentation totale), ne sont qu'un sur deux à partir en vacance ce qui devrait nous conduire à renforcer le travail de la Région envers le tourisme social et solidaire.

Ce tourisme en Rhône-Alpes représente également l'opportunité d'emplois nouveaux qui pourraient venir s'ajouter aux 200 000 salariés comme l'a rappelé Édouard Simonian et si l'on rajoute les emplois induits on peut doubler le nombre de ces emplois liés au tourisme.

Nous ne pouvons donc que regretter que cette industrie perde des parts de marché aujourd'hui. Il nous faut de ce point de vue là absolument travailler sur la sécurisation des parcours professionnelles dans ce secteur, c'est un des points qui sera d'ailleurs abordés lors des prochaines rencontres régionales du tourisme sur lesquels nous travaillons avec Claude Comet.

La capacité d'hébergement de Rhône-Alpes c'est 800 000 lits touristiques et c'est surtout l'occasion de renforcer nos politiques d'accès aux vacances et aux loisirs pour tous. Nous sommes la première région pour le tourisme social et solidaire et la mise en place avec Rhône-Alpes tourisme début 2012 de la maison commune du tourisme pour tous doit conforter cette position qui nous engage à associer tous les tourismes au sein d'un organisme de promotion qui a su faire ses preuves tant sur le volet marchand qu'associatif. L'ensemble des outils d'information, de communication, de programmation, d'observation ou encore de formation sont aussi pertinents quels que soient les destinataires. Pour 2012 par exemple nous allons participer au salon des comités d'entreprise de Lyon en valorisant l'offre de séjour rhônalpine pour tous, une offre désormais présente dans la fameuse base SITRA (système d'information touristique Rhône-Alpes). Nous pouvons aussi compter sur des sessions de formation dédiée aux gestionnaires et animateurs de centres de vacances pour tous et surtout démultiplier nos actions sur les publics jeunes qu'ils soient nationaux ou européens.

Je voudrais simplement rajouter pour terminer ce qu'a dit Sylvia Pinel, la nouvelle ministre du tourisme, qui indique quelles seront les grandes lignes de sa politique pour le secteur en évoquant notamment trois priorités :

- mise en place d'une filière touristique pour mieux associer le public et le privé

- l'amélioration de l'offre, notamment l'hébergement

- le renforcement du droit aux vacances pour tous

Donc vous le voyez au niveau de Rhône-Alpes nous avons déjà largement travaillé sur ces concepts et d'ailleurs c'est ce que nous faisons au sein de l'ARF en étant pilote sur ce dossier du tourisme et entre autre le tourisme social et solidaire qui nous tient beaucoup à coeur pour un bon nombre d'élus qui sont ici présents.

Donc vous le voyez pour conclure M. le président, Rhône-Alpes Tourisme rempli de manière très satisfaisante les missions qui lui sont confiées par la région. Nous pouvons largement encore nous appuyer sur cet organisme et sur les équipes qui le composent car il faut je crois aussi le dire, nous sommes beaucoup d'élus à participer aux instances que ce soit le conseil d'administration, l'assemblée général ou même au bureau et nous pouvons féliciter le professionnalisme de ses équipes qui sont porteurs, vecteur d'une bonne image de nos territoires, qui ne peut que contribuer à l'avenir à améliorer les départs en vacances de nos publics régionaux, à améliorer aussi la situation de l'emploi qui en a bien besoin actuellement.