Sam11182017

Last update11:22:10 AM

Font Size

Profile

Direction

Menu Style

Cpanel
Back Vous êtes ici : Accueil Actualités Actu Sessions Régionales Edito de décembre 2014

Edito de décembre 2014

Elle a démarré avec une certaine émotion par l'hommage rendu à notre camarade Guy Fisher, sénateur (PC-FDG) du Rhône prématurément décédé qui fut conseiller régional de 1986 à 1988. Et aussi par un appel du Vice-président P. Merieu à la solidarité, avec les enfants dormant à la rue et logés provisoirement dans l'Ecole Alix à 200m par les enseignants dans le cadre du mouvement d'occupation d'écoles primaires lyonnaises pour faire respecter dans les faits la convention des droits des enfants. 200 enfants sont concernés sur Lyon.

Souligner également 2 vœux importants portés par le FDG/EELV/PSEA sur le maintien du service public postal et pour la reconnaissance de l'Etat de Palestine.

Session importante puisqu'il s'agissait de débattre sans vote de l'orientation budgétaire de l'année à venir. Notre groupe, comme depuis le début du mandat a fait des propositions pour améliorer tout ce qui concerne les missions de solidarité dont la Région fait une priorité, par exemple amélioration de la rémunération dérisoire des stagiaires de la formation professionnelle.

Mais il a dénoncé fortement le fait que les mesures de redéploiement budgétaire proposées s'inscrivent dans la politique de réduction des dotations de l'Etat aux collectivités territoriales : -39M d'€ en moins pour la Région. Ceci alors que la fusion à marche forcée avec nos amis de la Région Auvergne, sans la consultation démocratique des populations que nous avons demandée, va accroître les couts.

3 importantes délibérations structurantes ont été adoptées : pour une stratégie foncière au service d'un aménagement équilibré de cette nouvelle grande Région ; pour la rénovation énergétique des bâtiments en RA, à laquelle le FN est le seul à s'être opposé (comme il a continué à voter contre les délibérations renouvelant la coopération décentralisée avec les pays du sud); Mais c'est sur la délibération de création du SPRO sous l'impulsion remarquable et remarquée du VP P.Merieu, qu'un véritable débat de société a eu lieu opposant droite/extrême-droite et gauche. Oui débat de société avec les « équationnistes » qui veulent adapter étroitement l'orientation et la formation des jeunes scolarisés, des demandeurs d'emplois et des salariés aux « débouchés professionnels » existants, c'est-à dire aux besoins immédiats « d'employabilité » du patronat.

Oui débat en plein dans l'actualité comme le soulignait la conclusion de l'intervention de notre groupe :

Nous formulons donc le vœu que le SPRO soit le premier pas vers une véritable sécurité professionnelle de l'emploi.

Nous savons que ce n'est pas l'orientation qui créée les emplois mais nous savons aussi que c'est un modèle économique en crise et à bout de souffle qui les détruits. Oui cela a été évoqué lors de nos échanges sur le débat d'orientation budgétaire : il y urgence d'une alternative à ce modèle, en Rhône-Alpes, en Auvergne, comme ailleurs.

Si quelque chose va mal avec notre santé, nous pensons qu'il ya une solution à tous les cas dans un remède. Il existe divers médicaments utiles accessibles sans distribution. Habituellement, les hommes et les femmes sont affectés par des troubles sexuels. Si vous êtes préoccupé par la dysfonction érectile, vous connaissez probablement déjà "azithromycine, azithromycin" et "". Que devez-vous savoir sur ""? Si vous avez des inquiétudes au sujet de '', consultez votre fournisseur de soins de santé avant de prendre le médecine. En outre, cela peut inclure l'hypertension, l'anxiété ou une fuite veineuse. Une façon d'améliorer la dysfonction sexuelle est de faire plusieurs changements de style de vie au ralenti, un autre est la médecine. Le counseling peut être bénéfique. Ne jamais choisir plus que la dose prescrite de Kamagra. Si vous conjecturez quel vous avez pu choisir une surdose de ce médicament, allez au dépendance d'accident de votre hôpital local dès que faisable.